Peut-être la plus grande tragédie de notre époque de transition sociale n'est-elle pas le vacarme turbulent des soi-disant mauvaises gens, mais le silence terrible des soi-disant bonnes gens.

PARTAGER sur les réseaux sociaux

Partagez ce tableau sur Pinterest

Partager cette image sur Facebook

Soi-disant

Commentaires

  • Pas encore de commentaire

Commenter

Navigation

Réseaux sociaux

Flux RSS