Poésie avant toute chose

A un diner très chic, Paul Valéry lacha un petit pet, puis tenta de noyer la chose en faisant grincer sa chaise. Son voisisn lui glissa alors à l'oreille : -Cette fois-ci, M. Valéry, la rime était très difficile-.

PARTAGER sur les réseaux sociaux

Partagez ce tableau sur Pinterest

Partager cette image sur Facebook

Poésie avant toute chose

Commentaires

  • Pas encore de commentaire

Commenter

Navigation

Réseaux sociaux

Flux RSS