Pensée du jour

Enfant, je savais donner, j'ai perdu cette grâce en devenant civilisé, je menais une existence naturelle, alors aujourd'hui je vis de l'artificiel. Le moindre joli caillou avait de la valeur à mes yeux. Chaque arbre était un objet de respect. Aujourd'hui, j'admire avec l'homme blanc un paysage peint dont la valeur est exprimée en dollars.

Chiyesa - écrivain indien contemportain, extrait de "Pieds nus sur la terre sacrée" (Toutes ses citations)
PARTAGER sur les réseaux sociaux

Partagez ce tableau sur Pinterest

Partager cette image sur Facebook

Pensée du jour

Commentaires

  • Pas encore de commentaire

Commenter

Navigation

Réseaux sociaux

Flux RSS