Un jour, un soir, une nuit

Le ciel n'est pas en joie ce soir
Et je suis triste comme un jour de départ
Demain sera différent, peut-être
Car il me manquera seulement un être

J'irai seul, errant sur le chemin
Avec ma peine, ma nouvelle compagne
Pourrai-je accomplir mon destin ?
Sans toi celle qui m'accompagne

Je croirai t'entendre, tard dans le soir
Mais tu seras absente, cruel espoir !
Ta chaleur ne sera pas mienne
Même en fermant les yeux, curieuses persiennes !

Je t'attendrai avec les jours
Et nos humeurs et ce qu'elles sèment
Ne m'empêcheront à ton retour
De simplement te dire "je t'aime"

Jean-marc Bouju - Juillet 1985

Commentaires

  • Pas encore de commentaire

Commenter

PARTAGER sur les réseaux sociaux

Navigation

Réseaux sociaux

Flux RSS