A quelqu'un

Je n'ai rien à dire sur toi
Sur tes actes, sur tes combats
Je n'ai rien à te dire sur moi
A part une chose que tu sais déjà

J'aurai aimé te dire tellement de choses
Qu'il vaudrait mieux passer par la prose
Il est parfois plus facile d'aimer
Quand on le dit sur le papier

Tu vas vivre ta vie de ton coté
Et cela n'est pas ce que j'espérais
Je vivrais avec toi dans mes pensées
Une autre encore, au mois de mai

Partir toujours, voir d'autres gens
Connaître, bien sûr, d'autres amants
Vivre l'amour comme dans un livre
Vivre comme ça, juste pour vivre

Mais, je voudrais juste te dire
Que je veux revoir tout sourire
Jamais, je crois, je ne l'oublierais
Même si je ne te revois jamais

J'aurai aimé vivre à tes cotés
Pour te sentir, te protéger
J'aurai voulu refaire le monde
A l'écart de toutes les rondes

Mais elles tournent toujours sans nous
Et nous ne pouvons les arrêter
Si mon destin est d'être fou
Je n'aurai de cesse que de t'aimer

Je me refuse à renoncer
Et toujours au fond de mes pensées
Tu seras là, comme une image
A jamais figée sur cette page

Ne me laisse pas encore
Je veux toujours te parler
Je n'ai pas oublié ton corps
Même si je ne l'ai jamais aimé


Je me sens si seul loin de ta vie
Mais je ne veux pas te déranger
Et comme je l'ai fait jusqu'ici
En silence je veux t'aimer

Je me souviendrais toujours de toi
Parce que c'est toi, parce que c'est elle
Mais qui es-tu déjà pour moi ?
Un prénom que j'M avec un "L"

Jean-marc Bouju - Février 1984

Commentaires

  • Pas encore de commentaire

Commenter

PARTAGER sur les réseaux sociaux

Navigation

Réseaux sociaux

Flux RSS