Il ne faut point refuser pour refuser, mais pour faire valoir ce qu'on accorde