Le progrès : trop robot pour être vrai.