Le comble de l'orgueil, c'est de se mépriser soi-même.