Le coeur de l'homme parfait est comme une mer dont on ne peut découvrir les lointains rivages.

PARTAGER sur les réseaux sociaux

Partagez ce tableau sur Pinterest

Partager cette image sur Facebook

Horizons lointains.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire

Commenter

Navigation

Réseaux sociaux

Flux RSS