Le cœur le plus sensible à la beauté des fleurs est toujours le premier blessé par les épines.