Si la Bible et Les Mille et Une Nuits avaient échangés leurs rabats ...