Les ventes de la Bible étaient pratiquement nulles au départ ; maintenant, enfin pour son auteur, cela marche bien.