Que servira-t-il donc à l'homme de gagner le monde entier, s'il ruine sa propre vie ?