On serait bien heureux si on pouvait s'abandonner soi-même comme on peut abandonner les autres.