Prendre congé de quelqu'un, c'est parfois faire deux heureux.

Feuilles volantes (1949)