Les amitiés, comme les mariages, dépendent de la faculté de pardonner l'impardonnable.