Qui mange le vent de sa cornemuse n'a que musique en sa panse.