Le malheur, c'est lorsqu'on est détruit par ses insuffisances. Le bonheur, lorsqu'on les savoure.