Histoire de saisons

Je préfère l'hiver et l'automne, quand on sent l'ossature du paysage, sa solitude, la sensation d'engourdissement de l'hiver.
Quelque chose attend tapi dessous, on ne voit pas toute l'histoire.

PARTAGER sur les réseaux sociaux

Partagez ce tableau sur Pinterest

Partager cette image sur Facebook

Histoire de saisons

Commentaires

  • Pas encore de commentaire

Commenter

Navigation

Réseaux sociaux

Flux RSS